Rencontre entre Marie Traoré/ David Herry et les représentants de parents d’élèves PEEP et FCPE

Etaient présents :

  • David Herry : directeur du pôle éducation et jeunesse
  • Marie Traoré : directrice du dispositif Leo Lagrange sur Saint-Rémy-lès-Chevreuse, en charge de la coordination des activités péri et extrascolaires
  • Stéphanie Piton et Séverine Ollivier pour la PEEP
  • Albertine Dubois et Sylvain Verardo pour la FCPE

Nous avons passé en revue l’organisation des TAP sur chacune des trois écoles du bas de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Saint-Exupéry, Jean Moulin et Jean Jaurès)


Ecole maternelle Saint-Exupéry

Responsable référente : Karine Alix, en formation BAFD (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur) depuis le mois d’octobre. Une nouvelle responsable, Julie Chouteau, en immersion la semaine avant les vacances de la Toussaint, prendra ses fonctions le 6 novembre.

Une centaine d’enfants sont inscrits aux TAP sur l’école Saint-Exupéry.

D’après Marie Traoré, la semaine de découverte a eu lieu du 4 au 8 septembre et les ateliers ont démarré la semaine suivante. Pourtant, d’après les parents les activités n’ont réellement commencé qu’au bout de 4 semaines. Mme Traoré a indiqué qu’elle se rapprocherait de la référente sur Saint-Exupéry  (Karine Alix) pour essayer d’en savoir plus.

Pour les élèves de petite section :

Atelier « temps libre » (dessin, jeux de construction, jeux dans la cour). Il s’agit d’une nouveauté, mise en place cette année sur demande des ATSEM. En effet, l’an passé, il leur a semblé difficile de faire participer les élèves de petite section aux différents ateliers, manifestement trop petits pour en profiter pleinement. Trois ATSEM sont en charge des TAP petite section.

Pour les élèves de moyenne et grande sections :

Quatre ateliers différents ont été proposés au cours de la première période

  • Jeux de ballon
  • Jeux de lancer et de précision
  • Gym tonique
  • Jeux de relais

Ces ateliers sont assurés en binôme par 4 animateurs et une ATSEM. Trois d’entre eux se déroulaient en extérieur, dans la cour. Selon les ATSEM, certains exercices de gym tonique ne sont pas adaptés à l’âge des enfants (exercices trop difficiles à réaliser pour des enfants de 4/5 ans).

D’autres activités seront proposées sur la deuxième période, dont plusieurs se dérouleront dans les espaces intérieurs à disposition de l’équipe Léo Lagrange.

L’équipe Léo Lagrange dispose en effet des salles périscolaires habituelles ainsi que de la salle de restauration (pour y faire des petits jeux non salissants et ne nécessitant pas de déplacer les tables et les chaises). Si tout se passe comme prévu, la bibliothèque, endommagée durant les inondations de 2016, sera rénovée pendant les vacances de la Toussaint et pourra ainsi être utilisée pour les TAP.

Les Pass TAP, commandés en mai-juin, n’ont toujours pas été reçus par Marie Traoré.

Les représentants de parents d’élèves ont vivement recommandé à Marie Traoré d’utiliser tous les supports possibles pour communiquer sur les activités proposées durant les TAP : portail Famille, site internet de la ville, affichage dans l’école en début de chaque période etc.

Ecole élémentaire Jean Moulin

Responsable référente : Anne Le Gall

Très bon retour des enfants sur l’atelier « court-métrage » (utilisation du matériel de La Noria).

Nous avons informé Mme Traoré d’un certain dysfonctionnement pour l’atelier « sport ». En effet, lorsque les enfants n’ont pas leurs affaires de sport (leurs chaussures surtout), ils ne peuvent pas accéder à la salle principale du gymnase et restent sur le côté pendant toute la séance (déjà 8 ou 9 enfants concernés). Mme Traoré n’était pas au courant. Nous lui avons suggéré que la nécessité de se munir de ses affaires de sport le jour de l’atelier TAP « sport » soit rappelée aux parents et que Willy s’assure avant le départ des enfants de l’école en direction du gymnase qu’ils aient bien tous leur sac de sport (ils en ont un en permanence à l’école). Dans le cas contraire, les enfants n’ayant pas leurs affaires pourraient rester sur place et participer à un autre atelier.

Ecole élémentaire Jean Jaurès

Responsable référent : Jules Cogno

Problème de matériel pour l’atelier « fabrication de djembé ». Pourtant Marie Traoré a commandé pour 5000 euros de matériel cette année. La procédure est la suivante : les équipes d’animateurs listent le matériel nécessaire pour la réalisation de leurs ateliers et en avertissent leur responsable qui fait ensuite remonter l’information à Marie Traoré. Or cette dernière n’a jamais eu de remontée d’information quant à la liste de matériel nécessaire pour l’atelier « fabrication de djembé ». Les enfants inscrits à cet atelier ont par la force des choses été reportés sur un atelier « temps libre » et se verront proposer à nouveau l’atelier « fabrication de djembé » en deuxième période.

Très bon retour des enfants sur l’atelier « BD ». Seul bémol, ne participer à cet atelier que sur une seule période ne permet pas aux enfants d’obtenir de résultat final suffisamment abouti. Marie Traoré va voir s’il serait possible d’étendre cet atelier sur deux périodes en le proposant à nouveau aux enfants souhaitant poursuivre leur travail (ceux qui veulent changer d’atelier le pourraient évidemment).

Déception pour l’atelier « multisport » : les enfants s’attendaient à découvrir différents sports alors qu’il s’agit surtout de participer à des jeux de balle.

Questions et remarques diverses

  • Le remplissage des feuilles d’émargement papier est une obligation engageant la responsabilité civile et la responsabilité pénale de Léo Lagrange. Cela a toujours été fait sur les écoles de Beauplan (arrêté l’an passé sur les écoles du bas de Saint-Rémy compte-tenu du contexte difficile d’augmentation des tarifs fin 2016 et du mécontentement de nombreux parents, passant trop de temps à faire la queue). Les équipes de Léo Lagrange sont tenues de savoir avec qui chaque enfant est parti (ou s’il est parti seul = possible sur notification des parents). Permet aussi d’éviter aux parents une surfacturation en cas de problème de synchronisation des tablettes (très rarement arrivé l’an passé, l’utilisation des tablettes s’avère être plutôt une réussite).
  • Il n’est pas prévu d’organiser de réunion d’information de rentrée selon le même format que l’an dernier. Marie Traoré considère qu’elles se sont toutes transformées l’an dernier en véritable « pugilat » et ne veut plus infliger cela à ses équipes. Elle serait par contre partante pour des rencontres plus ouvertes pouvant aussi être l’occasion de présenter certaines des réalisations des enfants, par exemple après les vacances de la Toussaint.
  • Quid du TAP « temps libre » ? L’objectif de l’atelier est de proposer aux enfants qui le souhaitent un temps de détente, leur permettant de ne rien faire de particulier. L’idée de ce TAP « temps libre » viendrait de la mairie. Un questionnaire a été (tardivement) envoyé aux familles et sera expérimenté sur les écoles Saint-Exupéry et Jean Jaurès durant la deuxième période. Marie Traoré demandera malgré tout à ses équipes de mettre en avant leur savoir-faire avant de proposer ce TAP « temps libre » aux enfants.
  • Mme Traoré précise que le cahier de liaison partagé « école-périscolaire » est très important pour que les parents puissent communiquer certaines informations aux équipes Léo Lagrange sans forcément passer par la mairie. Ce projet de cahier de liaison partagé a été refusé par Mme Regnaux (directrice de l’école Jacques Liauzun élémentaire) et par Mme Lasseur (directrice de l’école Jean Moulin). Pour ces deux écoles, Marie Traoré va mettre en place un cahier de liaison unique et dédié au périscolaire. Mme Doucène (directrice Jean Jaurès), quant à elle, est d’accord pour l’essayer. La mise en place d’un cahier de liaison partagé ou non semble moins importante pour les élèves de Saint-Exupéry et de Jacques Liauzun maternelle, le personnel Léo Lagrange ayant plus de proximité et d’interactions avec les parents. D’autant moins encore, si les Pass TAP finissent par arriver.
  • De manière générale, M. Herry indique que la rentrée 2017 est plus sereine et plus apaisée.
  • Départ de Marie Traoré en congé maternité mi-novembre. Une remplaçante est en cours de recrutement.